Le triticale | Passion Céréales

   © Passion Céréales

Dossier

Le triticale

Cultivé sur 303 894 hectares, la production française de triticale est de 1,58 millions de tonnes. 58% de la récolte est consommé directement à la ferme.


NOM COMMUN :

Le triticale

NOM LATIN :

Triticum secaleTAILLE :

Il mesure environ 1 m de haut

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES :

Il ressemble en de nombreux points au blé mais il est plus résistant que lui et offre des utilisations très différentes.

SON HISTOIRE :

Connu depuis la fin du XIX eme siècle, le triticale est né du croisement entre le blé et le seigle. Il combine donc la productivité du blé et la rusticité du seigle au sein d’une même céréale. Il fallut du temps, aux généticiens et aux sélectionneurs pour que ses différentes variétés obtenues allient les qualités de ses deux parents. Ce n’est qu’en 1983 que ses variétés furent inscrites au catalogue officiel des variétés.

 

 

Il est une céréale non panifiable, ce qui fait que le triticale est avant tout destiné à l’alimentation animale. Sa teneur en protéines et en lysine, acides aminés indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, lui  confère une bonne valeur nutritionnelle.

A l’heure actuelle, il n’est quasiment pas utilisé à des fins industrielles. Pourtant il possède un contenu énergétique intéressant et des fibres de qualité. De nombreuses valorisations industrielles pourraient être envisagées : combustibles pour chaudière, matériaux de construction… Il a tout l’avenir devant lui donc !

Portrait de céréales d'aujourd'hui

Cette brochure permet de tout connaître des quinze céréales de notre quotidien (pseudo-céréales comprises). L’occasion d’en apprendre plus sur les céréales connues (blé, maïs, orge, riz) mais également de découvrir celles que l’on connaît moins comme le sorgho, le millet ou le quinoa.