Economie/Social

Secteur d’excellence de l’économie française, l’agriculture joue, comme l’industrie, un rôle majeur dans les équilibre nationaux. La filière céréalière en est un atout déterminant. Ses performances et ses succès, y compris sur les marchés extérieurs, démontrent chaque jour qu’elle représente un atout sur lequel notre pays peut s’appuyer dans des domaines d’importance : croissance et compétitivité, emploi, contribution à la réduction des déficits, innovation…

Dossier

Le maltage, entre le champ et la première gorgée de bière

L’arôme d’un whisky tourbé, la sensation inimitable et célébrée par l’écrivain Philippe Delerm de « la première gorgée de bière », le croquant d’une biscotte dorée, le coup de pouce tonique d’une barre céréalière… Tous ces petits plaisirs ont un secret en commun : le malt.

Voir la suite
Dossier

Quel avenir pour la filière céréalière ? Le regard de quatre professionnels

De nos assiettes à notre cadre de vie, les céréales font partie de notre quotidien. Avec 20% des surfaces françaises cultivées, les céréales font la diversité de nos paysages. Au quotidien, c’est sur nos tables (pain, pâtes, bière, etc.) et pour des usages moins connus (papeterie, cosmétique, etc.), que nous mesurons leur importance. Cette force pour la France vient c’est en grande partie de la structuration de cette filière, qui emploie 450 000 personnes et génère une valeur ajoutée de 22Mds d’euros. Sur les marchés d’exportation, les clients du monde entier nous associent volontiers des attributs de qualité, de régularité, et de performances logistiques. Dans ce contexte, la récolte 2016 a marqué d’une pierre sombre l’esprit des agriculteurs, par des résultats catastrophiques, en particulier dans les grandes zones céréalières. Une année désastreuse, due à une conjonction d’accidents climatiques sans précédent, impactant l’ensemble des maillons de la filière. Comment alors passer outre cette annus horibilis, pour maintenir la solidité d’une filière qui compte pour l’économie française ? Nous vous proposons de découvrir dans ce dossier la vision de quatre entrepreneurs de la filière.

Voir la suite
Dossier

Productions céréalières et identité territoriale : l’union fait la force

Au cœur des territoires, les acteurs de la filière céréalière se mobilisent pour promouvoir des productions locales, issues de la première ou seconde transformation des céréales, placées sous le signe de la qualité et de l’identité régionale. Le mouvement « Dynamique Céréalière », porté par des acteurs de la filière blé-farine-pain de Nouvelle Aquitaine en offre un exemple.

Voir la suite
Dossier

Recherche et céréales : les nouvelles voies de l’innovation

Du champ au consommateur, de la production à la transformation, les céréales empruntent des chemins extrêmement diversifiés. À chaque étape, les acteurs de la filière et leurs partenaires investissent dans des programmes de recherche et développement de haut niveau qui visent à optimiser la qualité pour les consommateurs, les performances économiques et le bilan environnemental des céréales et produits céréaliers. En voici quelques exemples.

Voir la suite
Dossier

Exploitations céréalières : un modèle « à la française »

Premier producteur de céréales de l’Union européenne, deuxième exportateur mondial derrière les États-Unis : au-delà des positions qu’elle occupe sur le marché international, la France céréalière s’appuie sur un modèle agro-économique qui la distingue des autres grands pays producteurs. Explications.

Voir la suite
Dossier

Les céréales au coeur de l'offre et de la demande

A quels prix s’échangent les céréales dans le monde ? Par quels mécanismes se fixe leur valeur sur les marchés intérieurs et internationaux ? Comment les exportations conditionnent le revenu des agriculteurs céréaliers en France ? Enquête sur les déterminants d’une économie céréalière mondialisée.

Voir la suite
Dossier

L’économie céréalière au service de la croissance française

Forte de son histoire, de ses performances et de sa puissance exportatrice, la filière céréalière française fait plus que contribuer à l’autosuffisance alimentaire et aux grands équilibres socio-économiques de la France : elle représente un important levier de compétitivité. Une ressource à la fois pleinement opérationnelle et dotée d’un fort potentiel de progression.

Voir la suite
Dossier

De nouveaux métiers et des postes à pourvoir

Alors que le taux de chômage atteint des niveaux record en France, ce ne sont pas moins de 12000 emplois qui, selon Pôle Emploi, ne trouveraient pas preneur, chaque année, dans l'ensemble du secteur agricole. Et la problématique vaut d'ailleurs bien au-delà des frontières de la production agricole stricto sensu : les semenciers se mobilisent aujourd'hui pour attirer les jeunes diplômés, des coopératives et des négoces recrutent des technico-commerciaux, les meuniers ont besoin de techniciens, des boulangers cherchent des apprentis...

Voir la suite
Dossier

Une agriculture contributive

Nos sociétés humaines sont face à des enjeux reconnus comme vitaux. Ces enjeux sont ceux de la disponibilité des ressources, notamment en eau et en énergie, de la santé, particulièrement dans sa relation à l'alimentation et à l'environnement, et des traditions socioculturelles. Traiter ces enjeux appelle une forte mobilisation des capacités d'innovation, avec la détermination de proposer des réponses viables et durables. L'agriculture et, singulièrement les professions des céréales, peuvent et doivent prendre une part dans la détermination des meilleures options vis-à-vis de ces enjeux et de leur traitement.

Voir la suite