Agriculteurs blogueurs | Passion Céréales

Espace Agriculteur

Communiquer

Agriculteurs blogueurs

Vanessa vient de s’installer dans le Tarn, elle prépare sa conversion en agriculture biologique. Virginie sillonne les routes de l’Aveyron et du Lot et Garonne pour cultiver ses céréales et ses vignes. Fabien, lui, vit dans l’Aube. C’est un spécialiste de l’agriculture de conservation des sols. Leur point commun : ils communiquent leur passion de ce métier sur leur blog et sur les réseaux sociaux. Nous sommes allés à leur rencontre pour en savoir plus sur leurs motivations d’agriculteurs-blogueurs.

Répondre aux questions suscitées par le métier
Pour Vanessa comme pour Fabien, le blog a d’abord été une solution pour répondre à toutes les questions qui leur étaient posées.
« Parmi mes amis je suis la seule agricultrice. Lorsque j’ai quitté mon travail dans les ressources humaines pour me lancer dans l’agriculture, mes amis m’ont posé plein de questions : quelles cultures tu vas faire ? Comment tu fais pousser du blé, de la luzerne ? Etc. Du coup le blog s’est imposé, il me permettait de répondre à toutes leurs questions et de les inviter à suivre l’avancée de mon projet. ».

Fabien était lui aussi assailli de questions. Le non labour des terres n’est pas encore très répandu et ses collègues agriculteurs l’interrogeaient beaucoup sur ses pratiques de conservation des sols.
« Quand on est dans la discussion, sur des sujets aussi techniques ce n’est pas évident d’être précis,  de bien expliquer les choses.  Le blog me permet de structurer davantage mon propos. »

De la pédagogie, encore et toujours
Vitrine favorisant la confiance à l’égard des agriculteurs, le blog est aussi le moyen de faire de la pédagogie. Vanessa a prévu de communiquer régulièrement sur l’évolution de sa parcelle de blé semé sur de la luzerne. Son premier article sur le sujet est l’occasion de rappeler les bases sur les étapes de croissance du blé

Fabien réserve les informations techniques et pérennes à son blog mais il utilise sa page Facebook pour permettre aux internautes de suivre également l’évolution de ses parcelles.

Virginie, qui avant même de lancer son blog était une spécialiste de la pédagogie proposant de nombreuses interventions dans les classes primaires, l’utilise pour expliquer simplement son métier. Elle fait par exemple découvrir à ses lecteurs les trichogrammes, un moyen de lutte naturel pour lutter contre certains ravageurs.

Créer du lien
Les blogs et les réseaux sociaux sont enfin une façon de créer du lien entre les mondes agricole et non agricole, et pas uniquement en ligne.

Vanessa a fait tout récemment un appel à contribution sur son blog et sur Facebook, pour l’aider à planter une haie de 500 mètres au bord de son champ. « Quand j’ai vu que j’avais pas mal de lecteurs, 3000 depuis le lancement de mon blog en mars 2015, je me suis dit qu’ils seraient peut-être intéressés par une participation active. Je leur ai donc proposé de venir m’aider à planter une haie le 6 février et 10 personnes ont accepté le défi ! »

Virginie communique elle aussi sur les rencontres à la ferme auxquelles elle participe, sous la forme de spectacles (Les paysanneries) ou de visites (De ferme en ferme).

Proposer un savoir-faire
Le blog est aussi une vitrine, celle de leur savoir-faire. « Mon blog me permet aussi de me faire connaître », explique Fabien. « Au-delà de mes propres terres, j’ai aussi une société de prestation de service et le blog peut m’amener de nouveaux clients. Ils voient en ligne comment je travaille. Ça installe une crédibilité dans le temps, puisque j’ai lancé mon blog en 2010 et je le mets à jour régulièrement. »

Si Vanessa débute son activité (elle a semé ses premiers blés en octobre 2015), elle espère plus tard vendre ses produits directement à la ferme (farine, huiles de carthame et de tournesol…). « Je pense que le blog pourra m’aider à me faire connaître de futurs clients. J’ai déjà eu un coup de fil d’un éleveur de poules intéressé par mon blé. »

Une communication de passion et d’engagement
Passionnée par la production de végétaux, Virginie adore expliquer à tous ceux qui le lui demandent comment elle fait pousser ses épis de maïs, prend soin de ses plantes tout au long de leur cycle cultural. Le blog est pour elle une sorte de « journal de bord personnel », il lui permet de mesurer le chemin accompli et de partager sa passion avec ses lecteurs.

Vanessa aurait quant à elle aimé trouver sur la toile plus de blogs tels que celui qu’elle anime aujourd’hui, pour permettre notamment aux femmes qui veulent se lancer dans l’agriculture de le faire en bénéficiant des conseils et de l’expérience d’autres femmes. Son blog est aussi un blog engagé : « Quand je me suis installée, j’ai trouvé que la place des femmes n’était pas évidente dans le monde agricole.  Mon blog me permet aussi de montrer que l’on peut être une femme, agricultrice et que l’on est capable de faire le travail. »

Pour suivre les aventures de nos trois agriculteurs connectés, vous savez désormais où les trouver. N’hésitez pas, ils sont passionnés et passionnants…

Fabien
http://www.driager.fr/
https://www.facebook.com/Driager-566586453360824/

Vanessa
http://lafermedevanessa.blogspot.fr/ - https://www.facebook.com/lafermedevanessa
https://twitter.com/v_vialettes
https://fr.pinterest.com/vialettes/la-ferme-de-vanessa/

Virginie
http://www.virginielagricultrice1247.fr/
https://www.facebook.com/profile.php?id=100007467285726&fref=ts
https://twitter.com/VSlagricultrice