© Christian Watier

Actualité

La filière céréalière présente son plan de transformation

La filière céréalière a remis aux pouvoirs publics, le 15 décembre dernier, son plan de transformation. Construit par les 13 membres de l’interprofession, en lien avec les acteurs de la seconde transformation, il s’articule autour d’une ambition majeure : être à l’écoute et répondre aux attentes des clients, des consommateurs et des citoyens, français et internationaux.

Demandé par les pouvoirs publics dans le cadre des Etats Généraux de l'Alimentation, le plan de transformation de la filière céréalière est un accélérateur d'une démarche de durabilité déjà engagée par les professionnels en 2017.  Une démarche qui se veut en phase avec les demandes des clients, des consommateurs et des citoyens en France et dans le monde, en termes d’alimentation, mais aussi de produits biosourcés, d’environnement et, plus largement d’attentes sociétales.

Cette stratégie de filière s'est bâtie avec un triple objectif : rester compétitifs, créer de la valeur tout au long de la chaine et en particulier pour les producteurs tout en préservant l’environnement. Et s'articule autour de 3 axes :

  • Axe 1 - Accompagner toutes les créations de valeurs du territoire local à l’international en satisfaisant les attentes clients, consommateurs, citoyens
  • Axe 2 - Innover pour développer la filière céréalière en transition
  • Axe 3 - Développer les solidarités entre les acteurs : Améliorer la compétitivité de la filière et assurer un revenu aux producteurs

Pour consulter le plan de transformation et la synthèse, cliquer ici.

Plus d'information sur l'interprofession céréalière, cliquer ici.

Contacter l'auteur