La qualité des produits céréaliers plébiscitée par les Français | Passion Céréales

   © Fotolia - Monkey Business

Actualité

La qualité des produits céréaliers plébiscitée par les Français

Pour 91 % des Français, les produits céréaliers sont de « bonne qualité ", un chiffre qui montre le fort attachement de la population pour les produits issus de la filière céréalière.

Selon un sondage réalisé par l’Institut Viavoice pour Passion Céréales[1], les Français montrent un attachement particulier aux produits céréaliers de leur pays et de leurs régions et considèrent qu’ils occupent une place de choix dans le patrimoine culinaire national.

« Les résultats de ce sondage montrent que les Français sont fiers de la très grande qualité gustative des produits céréaliers issus de nos cultures françaises, qu’ils jugent importantes pour la richesse et le dynamisme de nos territoires » explique Jean-François Gleizes, Président de Passion Céréales.

La qualité des produits céréaliers fortement reconnue et justifiée par le goût et les méthodes de culture

  • Pour plus de 9 Français sur 10 (91 %)[2], les produits céréaliers sont aujourd’hui de « bonne qualité ».
  • Cette qualité est avant tout incarnée par le goût, pour 38 % d’entre eux.
  • Arrivent ensuite les méthodes de culture des céréales qui sont, pour 27 % des Français, spontanément présentées comme un gage de qualité.
  • 22 % des Français estiment enfin que la qualité des produits céréaliers découle directement de la qualité des matières premières utilisés pour leur fabrication (céréales, farines et autres ingrédients).

Des céréales au cœur du patrimoine culinaire régional, mais aussi liées aux préoccupations économiques, sociales et environnementales des territoires

  • Les produits céréaliers apparaissent également emblématiques du capital gastronomique propre à chaque région : ainsi, 8 personnes sur 10 sont d’accord pour dire que les produits céréaliers font partie intégrante du patrimoine culinaire de leur région. Un sentiment par ailleurs renforcé dans des régions où l’identité territoriale est forte, comme l’Alsace (91 %) ou la Bretagne (89 %).
  • Dès lors, les Français semblent privilégier la consommation de produits céréaliers régionaux (lorsque cela est possible), ce qu’ils justifient par une recherche de qualité, mais aussi dans une logique de développement des territoires :
  • d’un point de vue économique, la consommation de produits régionaux favorisant l’activité locale et les producteurs de la région pour 85 % d’entre eux ;
  • mais aussi d’un point de vue environnemental, afin de limiter les transports et préserver les terres agricoles dans une logique de développement durable : un argument particulièrement important pour 86 % des Français.

Pour Guillaume Dhérissard, directeur de Sol et Civilisation[3] et expert du monde agricole, « les produits céréaliers incarnent une alimentation saine et une agriculture patrimoniale pour les Français qui ont deux attentes fortes par rapport à l’agriculture : l’exigence d’une alimentation bonne et saine et l’idéal d’une campagne rêvée, dans laquelle le champ de blé a toute sa place ».

 

[1] Interviews réalisées par téléphone du 24 avril au 19 mai 2014. Echantillon de 4428 personnes, représentatif de la population française de 18 ans et plus. Représentativité assurée par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne de référence au sein du foyer et taille d’agglomération.

[2] Somme des résultats « De très bonne qualité » et « D’assez bonne qualité ».

[3] Sol et Civilisation est un think tank créé en 1991 par des responsables du monde agricole pour innover dans les territoires.

Contacter l'auteur