Le sarrasin fait son miel | Passion Céréales

  

Actualité

Le sarrasin fait son miel

Le sarrasin – couramment appelé blé noir – est une plante à fleurs annuelles dont les graines sont consommées en alimentation humaine et animale. Si les galettes bretonnes ont fait sa renommée, on l’utilise aussi pour la fabrication de pâtes ou du couscous, et il est à l’origine d’un miel savoureux.

Originaire de Sibérie et de la Mandchourie, le sarrasin*, apparenté aux céréales car il permet de produire une farine, poussait à l’état sauvage le long du fleuve Amour en Chine. À partir du XVe siècle, cette polygonacée, source naturelle de protéines et de calcium, devint progressivement un aliment de base pour de nombreux peuples européens. En France, le sarrasin est principalement produit en Bretagne, dans l’Ouest de la France et en Auvergne. Il se prête à de nombreuses recettes : galettes bretonnes, bourriols du Cantal, blinis, couscous, pâtes japonaises (soba)…

Qualités gustatives et nutritives

Antianémique et reminéralisant, le sarrasin connaît actuellement un regain d’intérêt pour ses qualités nutritives qui se retrouvent particulièrement concentrées dans le miel de sarrasin. De nos jours, il n’est pas rare de voir des ruches placées le long de petites parcelles de champs de sarrasin en Île-de-France comme dans les Monts d’Arrée en Bretagne. Durant sa période de floraison, les abeilles y butinent en toute quiétude. Très tôt, le miel de sarrasin était utilisé dans la fabrication des pains d’épices. Il reste encore très prisé dans la pâtisserie. Brun et dense, le miel de sarrasin dégage, derrière l’arôme discret de ses fleurs blanches et roses, des senteurs de bois et de terre. Rien de tel qu’une galette de blé noir au miel de sarrasin pour tirer profit de tous ses atouts.

*Malgré son appellation courante de blé noir, il n’est pas réellement une céréale. Mais on l’apparente à celles-ci pour ses qualités alimentaires car il permet de produire une farine légèrement piquetée de noir.

Contacter l'auteur