Les nouvelles utilisations des céréales

Depuis toujours, l’agriculture a permis la production de végétaux et d’animaux utiles à l’Homme pour se nourrir bien sûr, mais également pour se déplacer (traction animale), se chauffer (utilisation du bois comme premier combustible de chauffage), se loger (maisons en torchis, bois, paille… ), ou s’habiller (laine, coton,…)… La révolution industrielle et l’abondance d’un pétrole bon marché au début du XXème siècle ont fait perdre de vue cette polyvalence historique des productions agricoles. Aujourd’hui, les sociétés humaines sont face à de nouveaux enjeux comme la croissance démographique mondiale, la raréfaction des ressources fossiles et naturelles (l'eau notamment), ou encore l’équilibre écologique de la planète. L’agriculture de demain, au cœur de ces enjeux alimentaires, énergétiques et environnementaux devra toujours répondre aux besoins alimentaires tout en consacrant une partie de sa production à la mise au point d’alternatives qui donneront les moyens nécessaires aux Hommes de développer des solutions capables de prendre le relais du tout pétrole.

Dossier

La chimie du végétal

La chimie du végétal désigne une chimie qui utilise les végétaux comme matière première. Elle permet de remplacer le carbone fossile par du carbone végétal, qui possède les mêmes propriétés que le carbone du pétrole. La fabrication de produits de consommation courante (produits cosmétiques, lubrifiants…) ainsi que celle de produits intermédiaires est possible avec la chimie du végétal. On parle de produits biosourcés pour signifier que la matière première utilisée pour leur production est la biomasse.

Voir la suite
Dossier

Les bioénergies

Deux solutions existent pour produire de l’énergie à partir de la biomasse. La première consiste à en effectuer une combustion directe. On parle de biocombustion. La seconde consiste à effectuer une première transformation de la biomasse avant que celle-ci soit convertie en énergie. C’est le cas des biocarburants et du biogaz.

Voir la suite
Dossier

Les biomatériaux

Les biomatériaux proviennent soit de la transformation mécanique de la biomasse, soit de la chimie du végétal. Les premiers existent depuis très longtemps, ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale, avec l’apparition de la pétrochimie, que sont apparus de nouveaux matériaux, dont la production était économiquement plus rentable. Les biomatériaux issus de la chimie du végétal sont assez récents puisque la première production industrielle à grande échelle date de 2002. Ils sont liés à la chimie du végétal car les produits de base pour les fabriquer résultent de la transformation de la biomasse.

Voir la suite